Une tradition d’excellence parmi les finissants et finissantes à l’école Louis-Riel

kabangu

Arielle Kabangu.

–Par Ottawa Sportspage, pour les Rebelles de Louis-Riel

Louis-Riel semblent suivre l’exemple de ceux de l’an dernier.

L’année scolaire 2016-2017 est terminée et une autre belle génération
d’élèves athlètes terminent leur programme sports-études à l’école Louis-Riel.

Au moment où les finissants et finissantes de la cohorte de 2017 entament la prochaine étape dans leur vie, ils peuvent puiser leur inspiration auprès de nombreux finissants de Louis-Riel récents qui accomplissent de grandes choses localement ou ailleurs. Voici quelques diplômés et diplômées qui se sont démarqués:

Arielle Kabangu (2012): L’ancienne championne de soccer de la OFSAA s’est forgé une carrière brillante en soccer dans la NCAA avec les Lions de St. Leo, ayant établi le meilleur score de l’histoire de cet établissement situé en Floride, et diplômée en sports et en gestion des affaires.

Kellie Ring (2011): Une autre ancienne championne de l’OFSAA (en basketball), Kellie a représenté le Canada aux Jeux panaméricains de 2011 et a remporté une médaille de bronze universitaire canadienne avec les Gee-Gees de l’Université d’Ottawa. Elle a terminé sa carrière universitaire avec les Rams de Ryerson tout en poursuivant une maîtrise en médias numériques, puis a rejoint l’équipe des communications du Comité olympique canadien.

Catherine Traer (2012): D’abord coéquipière de Ring à l’Université d’Ottawa pendant trois saisons (et aussi membre de l’équipe championne de l’OFSAA, les Rebelles), Catherine est ensuite passée à l’Université Carleton et, la dernière saison, a mené l’équipe féminine de basketball, les Ravens, à une première médaille nationale dans l’histoire du programme. Elle est maintenant prête pour re- présenter le Canada-Québec aux Jeux de la Francophonie de 2017 en Côte d’Ivoire.

Erik Gudbranson (2010): Sélectionné au 3e rang par les Panthers de la Floride en 2010, peu de temps après avoir terminé ses études secondaires, le défenseur fiable et robuste en est maintenant à sa sixième saison dans la LNH avec les Canucks de Vancouver. Alex, son frère cadet (2012), continue également de gagner sa vie en tant que joueur de hockey professionnel, jouant le plus récemment pour les Marlies de Toronto.

Kimiko Marinacci (2015): Gagnante de quatre médailles de hockey féminin de l’OFSAA en quatre ans, Kimiko est maintenant une joueuse clé dans l’une des puissantes équipes de hockey féminin au sein de la NCAA, les Tigres de Princeton.

La tradition d’excellence se poursuit cette année, avec un certain nombre de diplômés et de diplômées en route vers le prochain niveau dans le monde du sport, y compris Jonathan David, joueur de soccer de l’équipe nationale masculine du Canada et, au basketball, le futur ailier des Lakers de Nipissing, David Quinn, le nouvel espoir des Marauders de McMaster, Sabrina Roy, au volley-ball, ainsi que Gabriel Cinanni, récipient d’une bourse pour l’école préparatoire Berkshire.

« C’est toujours un peu triste de devoir dire au revoir aux finissants et finissantes chaque année, étant donné qu’on ne les verra plus sur une base quotidienne. Mais le personnel sera toujours heureux de les voir revenir faire un tour, ou même s’entraîner avec nous au Dôme, lorsqu’ils seront dans les environs, confie le directeur du programme sports-études, Ken Levesque. Comme on dit, «Rebelle un jour, Rebelle toujours» et le fait que nos anciens étudiants reviennent nous voir témoigne de leur fierté d’être des Rebelles pour la vie. »

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s