Rockin’ Rebelles Wrap: Le Dôme LR propulse les athlètes locaux vers le triomphe sur la piste

LRcolumn-june18-adjibi–Par Ottawa Sportspage, pour les Rebelles de Louis-Riel

Cette année, les athlètes des écoles secondaires locales ont encore une fois présenté d’excellentes performances aux championnats provinciaux d’athlétisme. Pour un grand nombre de médaillés de la région, leur chemin vers la victoire a débuté au Dôme Louis-Riel.

« Il peut être difficile pour certains athlètes d’avoir accès aux pistes de course et de participer aux compétitions pendant l’hiver, surtout s’ils ne courent pas pour un club », souligne Sébastien Lalonde, entraîneur d’athlétisme des Rebelles de Louis-Riel et chronométreur en chef pour le club des Lions d’Ottawa. « Il est bénéfique pour nous et pour les étudiants de la capitale nationale de pouvoir utiliser le Dôme. »

Le Dôme de Louis-Riel, où s’exercent pendant l’hiver des olympiens canadiens tels que le sprinter Segun Makinde, le coureur de haies Sekou Kaba et la coureuse de fond Lanni Marchant, présente la seule piste intérieure de 400 mètres au Canada, une surface Mondo de première classe.

Le groupe des 15 Rebelles qui se sont qualifiés pour les championnats provinciaux de 2018 s’entraîne au Dôme tous les jours, et ceci est intégré à leur journée d’école dans le cadre du programme sports-études de renom de l’école.

« Cela est bénéfique pour nos étudiants-athlètes, car leur salle de classe est à quelques pas de la piste de course », ajoute Lalonde. « Nous pouvons nous entraîner tous les jours dans la meilleure installation couverte en Amérique du Nord ».

Louis-Riel accueille également régulièrement des athlètes de la région et au-delà, particulièrement à l’occasion des séries de compétitions qu’elle organise à la fin de l’hiver et au début du printemps. Les neuf compétitions d’athlétisme organisées au Dôme de Louis-Riel en 2018 ont attiré près de 3 000 participants au total.

En plus de ses organisateurs chevronnés, Louis-Riel dispose également d’un système de chronométrage et de photographie d’arrivée de type FinishLynx, qui permet à l’école d’organiser des compétitions de qualité professionnelle pour les athlètes de sa communauté.

« Nous nous en tenons à la science maintenant », a dit Lalonde. « Très peu d’écoles au Canada peuvent faire ce que nous faisons ».

Aux championnats provinciaux du 7 au 9 juin à Toronto, les Rebelles ont remporté cinq médailles au niveau sénior : Eliezer Adjibi (bronze au 100 & 200 mètres masculin), Caroline Poirier et Annabelle Gagné (argent & bronze, saut à la perche féminin), et l’équipe de relais 4x100m avec Gagné, Megan Roy, Kadiatou Wann & Kayla Vieux (argent).

« Nous étions en quelque sorte en phase de reconstruction cette année, en fait », affirme Lalonde, indiquant que de nombreux diplômés sont passés à l’athlétisme universitaire.

« Mais il est formidable de voir des performances individuelles éblouissantes, surtout de la part notre groupe solide d’athlètes de la première année séniore, ainsi que la profondeur impressionnante de notre équipe qui nous a permis de qualifier trois équipes de relais aux championnats provinciaux. Ce fut une année agréable et j’ai hâte de voir ce que nous pourrons réaliser dans le futur dans ce sport ».

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s