La flexibilité et le support du programme Sports Individuels de Louis-Riel a permis au membre de l’équipe nationale de biathlon à poursuivre ses rêves

LRconnelly

Zach Connelly

Par Ottawa Sportspage, pour les Rebelles de Louis-Riel

Read this column in English here.

Le biathlète Zach Connelly adore respirer de l’air frais, et c’est ce qu’il a obtenu quand il a transféré à Louis-Riel pour sa dernière année d’école secondaire.

Comme beaucoup d’athlètes élites, Connelly trouvait que le système scolaire typique n’embrassait pas ses ambitions. Le double compétiteur des Championnats du monde cadets aspire à un jour faire partie de l’équipe canadienne senior de biathlon (actuellement, il est membre de l’équipe nationale de développement des moins de 20 ans), de participer régulièrement aux épreuves de la Coupe du monde et, espérons-le, un jour aux Jeux olympiques.

« C’est vraiment le trajet que je souhaite poursuivre dans ma vie », souligne Connelly, qui a déménagé au Centre de développement nordique de Whistler en été 2019 après avoir obtenu son diplôme de Louis-Riel. « Et je suis sûr que si je continue à y travailler, ça arrivera. »

Né dans une famille de marathoniens et de triathlètes « ironman », la passion de Connelly pour son sport a débuté dès qu’il a attaché ses skis de fond pour la première fois.

« J’adore être sur la neige, dans la forêt, être seul », explique le produit Chelsea Nordiq et ancien cadet de l’armée. « Entendre le bruit de la neige lorsqu’on pousse et sentir le vent sur son visage, la dopamine élevée qu’on obtient en faisant de l’exercice – ça frappe tout en même temps. Cela me met un sourire sur le visage. C’est vraiment magnifique. »

Pour que Connelly poursuive le biathlon à un niveau de haute performance, il a dû être absent d’Ottawa pendant 8 semaines durant la saison de compétition hivernale de pointe. Une fois de retour dans son ancienne école, Connelly se retrouva accueilli avec retenue au lieu de félicitations.

Ce fut un changement rafraîchissant lorsqu’il est passé au programme Sports-Études de Louis-Riel, où les élèves-athlètes bénéficient de la flexibilité et de l’attention individuelle nécessaires pour briller dans le sport et en classe.

À Louis-Riel, le personnel du programme Sports-Études a aidé à construire un plan scolaire autour de ses engagements, et les enseignants encourageants lui ont donné des devoirs à effectuer sur la route, avec une aide numérique disponible si nécessaire.

« Et on travaille fort lorsqu’on est de retour pour assurer qu’on s’est rattrapé », note Connelly, qui a représenté l’équipe de l’Ontario aux Jeux du Canada d’hiver en Alberta une semaine après avoir fait ses débuts aux mondiaux cadets en Slovaquie en 2019. « C’est beaucoup de travail acharné, mais on peut le faire fonctionner. »

Connelly a également apprécié avoir une période d’éducation physique quotidienne à l’école consacrée à l’entraînement physique au sein du Dôme Louis-Riel de classe mondiale.

« C’était une grande aide chaque jour », signale le jeune homme de 18 ans. « Ils ont des installations incroyables, des entraîneurs excellents, une excellente école et juste un excellent programme pour aider tous les athlètes là-bas. Je suis si content que j’ai pu en faire partie.»

Téléchargez ici un dépliant sur le programme Sports Individuels de Louis-Riel.

Apprenez-en plus sur le programme Sports-Études de Louis-Riel et les volets disponibles au: https://sportsottawa.com/2020/02/20/louis-riel-sports/

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s