Héros locaux : Phyllis Bergmans et l’armée de bénévoles espèrent que les Championnats canadiens de ringuette annulés pourront revenir dans la capitale l’an prochain

Une célébration des personnes spéciales, qui s’occupent de notre communauté sportive

Council, Councillors, Head Shot, Official, Portrait, Mathieu Fleury

Mathieu Fleury

avec le Commissaire du sport de la ville d’Ottawa, Mathieu Fleury

Read this column in English here.

Il y a seulement deux ans, l’Association de Ringuette de la Ville d’Ottawa (CORA) a remporté l’appel d’offres pour accueillir les Championnats canadiens de ringuette en 2020.

Prévu du 5 au 11 avril 2020, l’événement devait avoir lieu dans les patinoires de la ville.

Depuis la soumission, il est juste de dire qu’il y a eu des milliers d’heures de bénévolat consacrées à préparer Ottawa à l’événement.

Le 13 mars, alors que la pandémie de coronavirus se propageait rapidement, Ringuette Canada a officiellement annulé l’événement.

Pour la présidente de CORA, Phyllis Bergmans, qualifier l’annulation de déception est un énorme euphémisme.

Ce ne sont pas les heures de bénévolat, ni les appels d’annulation aux entreprises, aux patinoires, aux installations de la ville ou à l’un des services prévus pour l’événement.

Ce sont les athlètes qui rêvaient de participer aux épreuves de 16 ans et moins, aux moins de 19 ans, et la division ouverte qui perdent.

« Nous avons beaucoup d’athlètes à travers le Canada pour qui c’était leur chance unique dans la vie parce qu’ils vieillissent, ou pour quelque raison que ce soit », a souligné Bergmans. « Il y a des jeunes adolescentes qui entrent dans l’âge adulte, et ils ont travaillé si dur pour arriver ici. Ils ont travaillé si dur pour atteindre cet objectif, et c’est le plus haut niveau. C’est le meilleur au Canada. »

Les annulations qui ont suivi comprenaient des chambres d’hôtel, un gala organisé pour près de 2 000 personnes et un petit-déjeuner communautaire aux crêpes – tout des événements pour lesquels le comité avait travaillé dur pour organiser et sécuriser afin de tirer le meilleur parti des Championnats de 2020.

Les prochaines étapes restent floues. La capacité de CORA à accueillir en 2021 – ce qui est l’espoir – est en suspens. Bergmans a déclaré qu’elle avait présenté une demande à Ringuette Canada, qui déplacerait les Championnats de Calgary, l’hôte prévu pour 2021, à Ottawa l’année prochaine, mais elle n’a pas encore eu de réponse formelle.

« Gardez vos doigts, vos orteils, tout est croisé », a déclaré Bergmans, ajoutant que le fait de remporter l’épreuve de 2021 repousserait tous les emplacements du Championnat à l’avenir, mais donnerait quelque chose à Ottawa dans l’attente du printemps prochain.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s