« Rebelle Un Jour, Rebelle Toujours » : Les diplômés de Louis-Riel prêts pour le sport universitaire

Thomas Pollock.

Par le Ottawa Sportspage, pour les Rebelles de Louis-Riel

La fin de l’année scolaire fut certainement unique pour la classe de diplômés 2020, mais un aspect constant c’est la grande collection d’élèves-athlètes du programme Sports-Études de l’École secondaire publique Louis-Riel qui poursuivront leurs carrières sportives en université.

« C’était assez déchirant de ne pas les avoir vu du tout pendant ces derniers mois », signale le coordonateur du programme Sports-Études Ken Levesque, en notant que l’école a toutefois poursuivi l’entraînement virtuelle et une cérémonie pour les diplômés en ligne.

« Évidemment, cette année s’est terminée différemment que d’habitude, mais on veut reconnaître tout le travail de nos finissants au cours des années à l’école, et l’effort qu’ils ont mis pour faire partie du programme Sports-Études », rajoute M. Levesque. « On veut les féliciter, on veut les remercier pour avoir bien représenté l’école et d’être des ambassadeurs exceptionnels, et on veut les donner nos meilleurs vœux pour les prochaines étapes de leurs parcours ».

Beaucoup des diplômés qui joueront au sport universitaire proviennent des programmes de basketball et d’athlétisme de Louis-Riel cette année.

En fait, Noah Masena aimera jouer tous les deux à l’Université de Toronto. Le champion provincial de basket pour le club des Wolverines de Gloucester désire aussi compétitionner pour les Varsity Blues en saut en longueur.

Masena fut partie d’un alignement impressionnante de basket sénior masculin des Rebelles de Louis-Riel. L’équipe s’est défié face à des adversaires des rangs « AAA » même qu’elle était classifié au « A » pour les écoles avec les populations d’élèves les plus petites. Les Rebelles ont remporté le championnat de la capitale nationale et ont mérité le titre consolation « AAA » de la FASSO pour les écoles les plus grandes de la province.

Aussi membres de l’équipe furent Sacha Gauthier (qui étudiera en théologie/affaires à Crandall College, affilié à l’Université Acadia) et Shandon Anderson (qui ira au CÉGEP Ahuntsic à Montréal).

L’Académie de basketball féminin de Louis-Riel a gardé son record parfait intact – chaque diplômée s’est rendue sur une équipe universitaire ou collégiale depuis qu’elle a débuté.

Une élève-athlète motivée soi-même qui excelle sur le terrain et hors, Emma-Jane Scotten est adorée par ses co-équipiers pour ses talents pâtissières lors d’anniversaires. Elle étudiera en éducation de la petite enfance tout en jouant pour les Martlets de l’Université McGill.

Lootii Kiri.

Ayant surmonté plusieurs blessures pénibles grâce à sa mentalité positive et travailleuse, Lootii Kiri jouera à l’Université de Toronto en poursuivant un succès académique continu en mathématiques et sciences.

Toutes les deux reconnues pour avoir développées d’excellentes qualités de leaders et de co-équipières affectueuses, Raissa Nsabua (génie en logiciel) et Naziah Charles (communications) suivront des pistes semblables avec les Gee-Gees de l’Université d’Ottawa.

Une paire d’athlètes en athlétisme porteront également le gris et grenat au futur. Ils sont le détenteur de record franco-ontarien de 300 mètres et finaliste FASSO de 400 m Matthieu Rustom, et Thomas Pollock, qui a rallié l’équipe masculin sénior cross-country non-favori pour déclencher sa place FASSO cet automne passé. Aussi membre de cette équipe fut Nicolas Patenaude, un médaillé du FASSO en soccer qui jouera au foot pour les Voyageurs de l’Université Laurentienne.

Enthousiaste pour la continuation de sa carrière cross avec les Paladins du Collège militaire royale du Canada, Megan Roy a établi plusieurs records franco-ontariens en distance intermédiaire et a participé au FASSO en steeplechase. Elle a aussi gagné une médaille d’argent FASSO en sprint avec l’équipe de 4×100 m des Rebelles.

« On est toujours très fiers de voir nos élèves-athlètes qui excellent et continuent de pratiquer leurs sports au prochain niveau », souligne M. Levesque. « Le fait qu’ils se sont dévoués à notre école et notre programme rigoureuse, je crois que cela les préparent vraiment bien for cette prochaine étape ».

Le personnel de Louis-Riel ont toujours hâte de rester en contact et suivre les carrières de leurs diplômés, il rajoute. Plusieurs rendent visite et s’entraînent au Dôme LR lorsqu’ils ont des congés scolaires et des vacances, y inclut de nombreux joueurs professionnels de soccer. Un aspect positive de la pandémie fut l’opportunité pour plusieurs anciens de mener des sessions d’entraînements en ligne pour la prochaine génération de Rebelles au printemps.

« C’est vraiment agréable de voir nos anciens rendre service à notre école, et c’est vraiment motivant pour les élèves qui sont présentement dans notre programme », indique M. Levesque. « Nous avons un dicton : Rebelle Un Jour, Rebelle Toujours. On est toujours si content lorsqu’ils reviennent ».

Téléchargez ici un dépliant sur le programme Sports-Études de Louis-Riel.

Téléchargez ici un dépliant sur le programme Sports-Exploratoires de Louis-Riel.

Apprenez-en plus sur le programme Sports-Études de Louis-Riel et les volets disponibles au: https://sportsottawa.com/2020/02/20/louis-riel-sports/

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s